L’otice termine la construction de la partie hydro-acoustique de son systeme de surveillance international

Certification de la station HA04, îles Crozet


Vienne, le 20 juin 2017

La onzième et dernière station hydro-acoustique du Système de surveillance international (SSI) a été certifiée le 19 Juin 2017. Cet évènement marque la fin de la construction de  la partie hydro-acoustique de ce réseau qui surveille la Terre en permanence à la recherche du moindre signe d’explosion nucléaire pour le compte du Traité d’Interdiction complète des essais nucléaires (TICE).  La station HA04 a été installée dans les îles Crozet (France) en Décembre 2016. Il aura fallu près de 20 ans de travail intense et de détermination pour terminer cette station et surmonter les  nombreux challenges et difficultés rencontrés.

Lassina Zerbo, Secrétaire Exécutif de l’OTICE  affirme « C’est une étape cruciale, non seulement pour l’OTICE mais pour l’ensemble de la communauté internationale. L’achèvement de la partie hydroacoustique du système de surveillance international est un pas de plus vers une couverture  complète et optimale et vers une planète plus sûre sans essais nucléaires. »
Une fois totalement terminé, le SSI comprendra 337 stations de surveillance dans le monde entier. A l’heure actuelle 90% du réseau est déjà construit et opérationnel. HA04 fait partie de ces 11 stations qui contrôlent les océans et tout signe d’explosion nucléaire.

Pour surveiller les océans, la station HA04 utilise six hydrophones (des microphones sous-marins),  configurés en deux  triplés, un situé au nord et l’autre au sud de l’île de La Possession. Les données issues des hydrophones immergés sont envoyées à la station à terre située sur l’île  ) via des câbles sous-marins d’une cinquantaine de kilomètres. Ensuite ces données sont envoyées par satellite au siège de l’OTICE à Vienne où elles sont traitées par le Centre International de Données (International Data Centre) et partagées avec les États Membres.

De nombreux aspects de l’installation et de la certification de la station HA04 seront présentés durant la conférence Science et Technologie 2017  (SnT2017) qui a lieu très prochainement à Vienne, Autriche (du 26 au 30 Juin 2017). Pour plus d’information, rendez-vous sur   https://www.ctbto.org/specials/snt2017/

Un film détaillant l’installation de la station HA04 est en cours de préparation. Vous pouvez en avoir un aperçu ici

Des plans de coupe ainsi que des photos sont également disponibles.

Pour en savoir plus

Le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) condamne toutes les explosions nucléaires, et ainsi freine le développement des armes nucléaires et leurs améliorations. Jusqu’à présent, le Traité  a été signé par 183 États et 166 l’ont ratifié (voir la carte des pays). Cependant, pour pouvoir entrer pleinement en vigueur, le Traité nécessite en particulier d’être ratifié par 44 pays « détenteurs de la technologie nucléaire. » Parmi ces derniers, huit pays ne l’ont pas encore ratifié : la Chine, la République populaire démocratique de Corée (RPDC), l’Egypte, l’Inde, le Pakistan et les États-Unis.

Un régime de vérification ayant pour but la surveillance et la détection  d’explosions nucléaires sur la planète est presque terminé. En effet 90 pourcent des 337 installations du Système de surveillance international sont déjà opérationnels. Le système a déjà fait ses preuves et démontré sa capacité de détecter même les plus petits essais nucléaires, comme ceux annoncés par la RPDC en 2006, 2009, 2013 et 2016.

Les données issues des installations sont également exploitées par une plus large communauté de scientifiques. Elles servent à étudier des phénomènes qui ne sont pas liés aux essais nucléaires, tels le changement climatique ou les migrations des mammifères marins. Enfin elles permettent de réduire les risques de catastrophes par exemple par leur contribution aux systèmes d’alerte aux tsunamis, et à la surveillance des activités volcaniques.


Pour plus d’information sur le TICE, suivez nous sur Twitter et contactez

Elisabeth Wächter,
Chief of Public Information
T    +43 1 26030-6375
E     Elisabeth.WAECHTER@ctbto.org
M    +43 699 1459 6375